Olpé corinthienne du Peintre du Vatican 73

Photogallery

Olpé corinthienne du Peintre du Vatican 73
Olpé corinthienne du Peintre du Vatican 73
Salles XVII et XVIII. Collection de vases

Entre la fin du VIIIe et le VIIe siècle av. J.-C., le primat presque absolu d’exportation sur les marchés de la Méditerranée est l’apanage de Corinthe, dont les produits très raffinés envahissent l’Étrurie et l’Italie méridionale. Cette olpé (broc) est décorée de frises superposées d’animaux réels et fantastiques : succession de panthères, de taureaux, de cervidés, de hérons, de sphinx, avec des rosettes dentelées sur fond ivoire. Il s’agit d’un vase fabriqué à Corinthe vers 630-615 av. J.-C., dans la phase dite « de transition » par un céramographe qu’on appelle, sur base de cet exemplaire, « Peintre du Vatican 73 ». Toute la production de ce peintre [cf. Oinochoé], qui affiche les canons du style orientalisant, est marquée par une exécution soignée et des représentations claires et élégantes.